Je voeu à volonté!

Y a-t-il des vœux égoïstes? Oui, certains vœux sont égoïstes et ils ont le droit de l’être ! Après des décennies d’individualisme occidental, il serait là utopique de les interdire. Au contraire, AllWeWish pense que chacun dans la poursuite de ses vœux, même égoïstes, contribue intentionnellement ou non à en exaucer d’autres. L’association le montre le plus souvent possible.

Y a-t-il des vœux utopiques? Einstein disait qu’« un problème sans solution est un problème mal posé. » Si des vœux paraissent irréalisables, l’association veut envisager (1) les causes du problème pour, peut-être, les utiliser et (2) les contraintes individuelles, pour les effacer ou les contourner. Par là, elle arrive (3) aux meilleures façons d’agir -individuellement et concrètement- pour réaliser ensemble l’irréalisable!

Y a-t-il de nouveaux vœux? La plupart des vœux sont déjà dans l’air et ils consistent souvent à avoir plus ou à être autrement. Ce qui est plus nouveau, c’est de vouloir remettre la responsabilité et les choix de chacun au centre d’une dynamique de groupe.

Y a-t-il de mauvais vœux? Non. Même fondamentalement attachée à la déclaration universelle des droits de l’homme et à son article 30, l’association accepte tous les vœux, même ceux qui semblent mauvais. Ceux-ci pourront ouvrir le débat sur leurs causes et sur leurs conséquences.

Bien entendu, pour réussir, il faut commencer par choisir…

Je sais ce que je voeu!