Je voeu savoir pourquoi il faut le dire…

…quand on fait le bien.

Savoir pourquoi le dire avec AllWeWish - Des rêves et les solutions pour une rêvolution« … par rapport à un spectateur immobile, une personne se déplaçant sur un tapis roulant en sens inverse fait du surplace. À l’arrêt, elle se déplacera avec le tapis. Enfin, les deux vitesses s’ajoutent lorsque le marcheur et le tapis vont dans le même sens. » (Bernard Pire, à propos de l’addition vectorielle des vitesses, Encyclopædia Universalis 2009)

 

Imaginons maintenant que le tapis soit notre environnement et nous même tour à tour spectateur et marcheur… Oui nous pourrions tous avoir envie de monter sur le tapis. Oui nous pourrions tous avancer plus vite… A condition de voir et sentir ce tapis rouler dans le bon sens!

De l’impact de l’environnement

L’illusionniste anglais Derren Brown s’est essayé à un petit test en invitant deux publicitaires pour un brainstorming… Il explique son truc à la fin de la vidéo…

Ce test montre bien l’importance de l’environnement, au delà de celui de la pub, sur le comportement des hommes (et des femmes). Les publicitaires ne sont pas une race à part, née avec cette faculté de sentir les choses autour. Tous, nous sommes influencés par ce qui se passe autour de nous.

Le sociologue américain, Malcolm Gladwell, insistait lui aussi, déjà en 2001 sur l’importance de l’environnement pour la propagation d’une nouvelle idée.  Le journaliste devenait célèbre grâce à son livre « The tipping point: How little things can make a big difference. » Il partait d’une analyse des épidémies virales pour arriver à des conclusions sur les mouvements sociaux. De nombreux exemples, positifs ou non, gratuits ou non étayaient son opinion: La contagion des suicides dans les iles de Micronésie, le succès des dessins animés Sésame Street ou des chaussures des Hush Puppies… la liste est longue.

Du rôle de chacun

Outre l’environnement, Gladwell décrivait trois groupes de personnes pour propager une idée :

* d’abord, celui des connecteurs, personnes pas forcément célèbres mais au contact facile et au carnet d’adresses bien fourni,
* ensuite, les Mavens, ceux qui s’y connaissent et dont l’opinion peut être propagée parce qu’elle sera à coup sûr partagée et
* enfin, les quidams, leur carnet d’adresse n’a rien d’exceptionnel et ils ne sont pas non plus des spécialistes. Pourtant sans eux rien ne serait possible, c’est eux qui font le nombre, c’est eux qui font l’épidémie!

On a donc tous un rôle à jouer dans la propagation! Sur son site, Gladwell explique d’ailleurs ce qu’il attend de son livre: « Une des choses que j’aimerais faire, c’est de montrer aux gens comment lancer une épidémie positive de leur coté. »

Du « Oui mais »

Les religions et de nombreux penseurs, nous rappellent l’indispensable humilité (voire cependant témoignages ci-dessous). Mais à une époque où il semble presque admis de se vanter d’actions négatives… il est sans doute temps de dire quand on fait le bien!

Si c’est choquant ou difficile pour soi, à titre individuel:

* Je peux toujours dire:

* le bien fait par le(s) groupe(s) dont on fait partie et
* le bien fait par les autres.

* Je peux offrir ou coller des Affwishes:

Ici on exauce des voeux T1/A4/Couleurs
Ici on exauce des voeux T1/A4/NB
T2/A4/Couleur
T2/A4/NB

* Je peux proposer à AllWeWish de le dire pour moi ou pour eux

Au bas des voeux auxquels je, il(s) ou elle(s) participent…

Chacun pourra par là entraîner ses proches sur ce grand tapis roulant dans le bons sens.

Ils l’ont dit:

« Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres… » (Jésus Christ via Saint Matthieu, 5,15-16)

« Or, j’en ai toujours été persuadé, ce que peut l’un d’entre nous, les autres le peuvent. C’est pourquoi d’agir en cachette, j’ai entrepris mes expériences au vu et au su de tous ; ce qui, je pense, n’enlève rien à la valeur spirituelle. » (Mohandas Karamshad Gandhi via son autobiographie)

« J’ai déjà donné des centaines de millions de dollars, à la recherche médicale et à l’enseignement, et j’y ajouterai des milliards avec le temps. Jusqu’à maintenant, j’ai fait ces donations de manière discrète, car j’ai toujours pensé que la charité était un acte personnel et privé. Alors pourquoi le faire publiquement maintenant? Warren Buffet m’a demandé personnellement d’écrire cette lettre car il pense que je peux servir d’exemple et influencer les autres à donner. J’espère qu’il a raison. » (Larry Ellison, 6ème fortune mondiale selon Forbes, via L’Echo, 21 août 2010) Qu’on aime Warren Buffet, le milliardaire qui s’est le plus enrichi avec la crise financière, ou non… On est au moins d’accord avec lui sur ce point.

Je voeu innover l’individualisme.

Ils l’ont écrit

« Les définitions collectives d’une situation (prophétie et prévisions) font partie intégrante de la situation et affectent ainsi ses développements ultérieurs. Ce fait est particulier à l’homme et ne se retrouve pas ailleurs dans la nature. Les prévisions sur le retour de la comète de Halley n’influent pas sur son orbite. Mais la rumeur de l’insolvabilité de la banque de Millingville eut une conséquence directe sur son sort. Prophétiser son effondrement suffisait à le provoquer. » (Robert K. Merton à propos de la prophétie autoréalisatrice en 1997 dans « Eléments de théorie et de méthode sociologique »)

« Comme exemples de mêmes on peut citer les mélodies, les slogans, les modes vestimentaires, les façons de fabriquer les pots ou de construire les arches. De même que les gènes se propagent à travers le bassin génétique en bondissant de corps en corps via les spermatozoïdes […] les mêmes se propagent dans le bassin mémétique en sautant de cerveaux en cerveaux, par le biais d’un processus qui, au sens le plus large, peut être appelé imitation. » (Richard Dawkins à propos de la mémétique en 1976)

« La réalité sociale, c’est l’imitation sous toutes ses formes au sens actif et passif. » (Gabriel Tarde à propos des lois de l’imitation en 1886 dans « La criminalité comparée »)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.